système de priorité bus RATP Lacroix
© shutterstock

Suite à une phase de test d’un bus autonome de la RATP, le système de priorité aux feux de Lacroix a permis un gain de temps de trajet de 25 %. En effet, la RATP avait retenu en 2021 l’équipementier Lacroix, et son activité City, pour déployer son dispositif de priorité aux intersections (PrioV2X) sur la ligne de bus 393. Cette dernière relie Thiais – Carrefour de la Résistance à Sucy – Bonneuil RER dans le Val-de-Marne.

Un gain de 10 minutes avec le système de priorité aux feux…

D’après les chiffres de la RATP, les bus de la ligne 393 traversent 19 carrefours et transportent l’équivalent 17 500 passagers par jour, soit un passage environ toutes les cinq minutes.

« Après l’adaptation des feux tricolores, le trajet durait trente minutes, contre quarante minutes auparavant, soit un gain de temps de parcours de dix minutes pour les voyageurs. Mais également un grain productivité pour l’exploitation. Ce démonstrateur autonome, facilement programmable et déployable, sera intéressant à transposer sur d’autres lignes de bus », souligne Benjamin Jolivière, chef de projet Véhicule autonome de RATP Group.

Selon Lacroix, le dispositif PrioV2X serait ainsi capable « d’assurer la régularité et d’optimiser la vitesse commerciale des transports publics, de sécuriser la voirie partagée et de réduire le temps de passage aux intersections pour les véhicules d’urgence. »

… sans nécessité d’installation lourde

Toutefois, le département du Val-de-Marne avait réalisé des tests préalables en laboratoire pour valider la compatibilité du système PrioV2X avec son poste central de régulation du trafic « Parcival ». « La mise en place du système PrioV2X sur un tronçon de la ligne 393 n’a pas perturbé notre système de régulation du trafic. Les unités de bord de route (UBR) communiquent avec les contrôleurs de carrefours à feux existants sans ajustements lourds. Nous avons simplement fait évoluer les programmations des contrôleurs de carrefours à feux », précise François-Xavier de Lauriston, responsable du secteur gestion des Ddéplacements du département du Val-de-Marne.

Notons que la RATP n’est pas le seul opérateur à tester le système de priorité aux bus de Lacroix. Tisséo Collectivités, autorité organisatrice des mobilités du réseau de transports en commun de Toulouse, expérimente aussi PrioV2X sur la ligne de bus reliant l’aéroport au centre-ville, entre janvier et juillet 2023.

 



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Julie Vénier pour Floauto.com