Ford E-Transit Courier
Ford commercialisera son VUL électrique E-Transit Courier en 2024. © Ford

Ford Pro a dévoilé hier, lors d’une conférence virtuelle donnée depuis le centre d’Otosan en Turquie, son nouvel utilitaire compact Transit Courier, dont une version 100 % électrique, E-Transit Courier, est prévue pour 2024. Il s’agit là d’un futur concurrent des Renault Kangoo, Peugeot Partner et autre Citroën Berlingo. En attendant l’électrique, les versions thermiques, essence ou diesel, arriveront en concession dès cet été, pour des livraisons prévues avant la fin de l’année.

Des capacités accrues

Fabriqué à Craiova en Roumanie, l’E-Transit Courier et ses versions thermiques ne seront disponibles qu’en une seule longueur de 4,34 m, pour une hauteur de 1,83 m et une largeur de 1,79 m (sans rétroviseurs). Arborant un design très cubique et fonctionnaliste, ces différentes versions offriront toutes les mêmes capacités. Soit un volume de chargement plus important de 25 %, à 2,9 m3, avec un espace utile plus flexible que sur l’ancien modèle. De plus, ces Ford Transit et E-Transit Courier pourront notamment loger deux euro-palettes grâce à une nouvelle architecture de suspension arrière. En effet, cette dernière augmente la largeur entre les passages de roue de plus de 20 cm.

Plus de flexibilité

Quant à la charge utile, elle atteindra 700 kg sur l’E-Transit Courier et oscillera entre 678 et 845 kg sur les versions thermiques. Tous les modèles s’équiperont d’une cloison en acier avec une fenêtre grillagée. À noter qu’une trappe de chargement sera disponible en option afin d’augmenter la longueur utile. Les clients pourront également opter pour des rails de chargement à mi-hauteur pour aider à sécuriser les objets plus volumineux. Précisons qu’une version double cabine avec banquette arrière à trois places sera également disponible.

100 % électrique, mais aussi thermique

Sous son capot, l’E-Transit reçoit une toute nouvelle motorisation électrique de 100 kW (136 ch). Il bénéficie également d’un chargeur AC de 11 kW et accepte des recharges rapides en DC jusqu’à 100 KW. En revanche, Ford ne communique pas encore sur la taille de la batterie ni sur l’autonomie du véhicule. En thermique, les clients auront le choix entre deux motorisations. Soit, d’une part, le 1.0 essence EcoBoost (en 100 ch ou 125 ch avec une boîte auto, à 7 rapports en option). Ou, d’autre part, le 1.5 diesel EcoBlue (en 100 ch associé avec une boîte manuelle à six vitesses).

Un utilitaire très connecté

À bord, l’E-Transit Courier reçoit un tableau de bord digital avec un grand écran tactile central de 12 pouces disposant du dernier système SYNC 4 de Ford. Tous les smartphones pourront s’y connecter sans fil grâce à Android Auto et Apple CarPlay de série. Par ailleurs, un modem intégré offrira une connectivité permanente avec l’écosystème Ford Pro ainsi que des mises à jour OTA. Il sera également possible de s’abonner à un système de navigation connectée. Celui-ci proposera notamment des services utiles pour l’info-trafic en temps réel, le stationnement, la localisation des points de recharge, les zones de danger, etc.

Des ADAS pour renforcer la sécurité

Sans oublier que Ford a aussi aménagé un espace bureau dans la cabine de l’E-Transit Courier, avec une surface plane, rabattable et éclairée pouvant accueillir un ordinateur portable. Enfin, sur la route, l’E-Transit Courier bénéficiera de nombreuses aides à la conduite. Cela inclut le régulateur de vitesse adaptatif avec centrage dans la voie et fonction Stop & Go, la détection des angles morts avec alerte de trafic transversal, l’assistance aux intersections et l’assistance au freinage en marche arrière. De quoi faciliter les manœuvres.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Roman Scobeltzine pour Floauto.com