Geotab Project G

Geotab a organisé, le 6 décembre dernier, un Tech Day pour présenter entre autres son Project G, un assistant conversationnel. Cet événement s’est tenu sur le circuit Jean-Pierre Beltoise à Trappes, dans les Yvelines. L’occasion de montrer comment fonctionne la plate-forme Geotab Data Connector, notamment avec les nouveaux modèles 100 % électriques. Celle-ci analyse et modélise les données de conduite en temps réel, tels que les freinages brusques, accélérations abruptes et autres virages serrés. Accompagnés d’un instructeur, les participants ont ainsi pu faire quelques tours de piste à bord d’une Skoda Enyaq et d’une Hyundai Ioniq 5 équipées d’un boîtier Geotab. À la suite de quoi, chacun s’est vu remettre un rapport de conduite avec une note moyenne correspondant à son niveau de risque. Instructif.

Geotab lance Project G : une première

Geotab a donc profité de l’évènement pour présenter son assistant conversationnel Project G intégré à la plate-forme. Ce module d’IA, disponible sans frais, s’inspire du célèbre ChatGPT. À la différence près que le système ne fonctionne qu’avec des données en provenance de Geotab, pour des raisons évidentes de confidentialité.

« Il s’agit du premier outil d’IA générative proposé sur le marché de la télématique embarquée, a avancé François Denis, directeur général France du télématicien. Notre système s’appuie sur une grande quantité de données liées aux véhicules de flotte mais aussi à leur utilisation. Il permet aux gestionnaires de gagner du temps dans leurs recherches et d’obtenir des réponses simples et rapides à des questions complexes. »

Des infos clés immédiatement disponibles

Grâce à Project G, il est possible de connaître la consommation, les performances ou l’impact environnemental d’un ou plusieurs véhicules. L’outil peut aussi fournir une information technique sur un modèle (consommation moyenne, numéro VIN), comparer le taux d’utilisation ou d’inactivité des véhicules entre eux, ou estimer les économies de carburant et les réductions de coûts réalisées. Autant d’informations clés qui deviennent immédiatement accessibles pour le gestionnaire de flotte. Pour mettre au point sa technologie Project G, Geotab s’est appuyé sur ses 4 millions de véhicules connectés dans 165 pays, soit plus de 55 milliards de données traitées quotidiennement, selon le télématicien.

Des caméras intérieures pour réduire le risque routier

Geotab mise également sur les caméras embarquées pour réduire le risque routier et la sinistralité de ses clients flottes. Cette solution de surveillance des conducteurs, proposée en partenariat avec des fournisseurs, s’adapte à tous les types de véhicules, d’après Geotab. En rappelant que 84 % des accidents sont dus à la distraction ou à la fatigue au volant. Et que 25 % des victimes ne portent pas de ceinture de sécurité. Enfin, l’entreprise assure qu’un système proactif d’identification des risques par vidéo permettrait de baisser de 40 % les coûts d’assurance. À bon entendeur.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Roman Scobeltzine pour Floauto.com