Jean-Pierre Capossele est co-fondateur et co-dirigeant de Cetup.

« Nous avons testé les premiers électriques en 2010 et ceux à prolongateur d’hydrogène, trois ans plus tard. Aujourd’hui, c’est un peu la déception, bien que nous ayons cinq véhicules électriques et deux à prolongateur d’autonomie hydrogène pour les trajets régionaux. Nous avons même remporté le record mondial avec un trajet de 367 km avec un VUL électrique doté d’un prolongateur d’autonomie. Mais il y a encore peu de stations d’hydrogène.

« Les constructeurs devraient rechercher des VUL à forte…

Jean-Pierre Capossele est co-fondateur et co-dirigeant de Cetup.

« Nous avons testé les premiers électriques en 2010 et ceux à prolongateur d’hydrogène, trois ans plus tard. Aujourd’hui, c’est un peu la déception, bien que nous ayons cinq véhicules électriques et deux à prolongateur d’autonomie hydrogène pour les trajets régionaux. Nous avons même remporté le record mondial avec un trajet de 367 km avec un VUL électrique doté d’un prolongateur d’autonomie. Mais il y a encore peu de stations d’hydrogène.

« Les constructeurs devraient rechercher des VUL à forte autonomie » (Jean-Pierre Capossele, Cetup)

Les deux Kangoo Z.E. Hydrogen sont basés à Paris et à Grenoble pour bénéficier d’un approvisionnement. Sans oublier que la plupart de nos trajets sont de l’ordre de 600 km… La motorisation électrique n’est toujours pas adaptée à nos besoins. Notre métier étant la livraison rapide, nos pilotes ne peuvent pas faire la queue pendant trois heures pour recharger en itinérance.

La montée en puissance des ZFE n’est pas un souci : nos VUL répondent à la norme Euro 6 dernière génération et sont Crit’Air 2. Mais il nous faut quand même anticiper. Les constructeurs devraient se focaliser sur la recherche de VUL à forte autonomie, surtout qu’ils sont 6 millions à rouler en France ! »



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Cyrienne Clerc pour Floauto.com