Plus que d’autres secteurs, le marché de la location de courte durée (LCD) a souffert de la pandémie. Les confinements et les restrictions des déplacements et des voyages ont pesé sur les résultats des acteurs du secteur. Et la crise des semi-conducteurs n’a pas amélioré la situation. Pour faire face dans cette période délicate, les loueurs de courte durée réduisent la taille de leurs parcs : en janvier et février 2022, les immatriculations réalisées par les différentes enseignes ont reculé de 34,5 % pour les véhicules particuliers et de 27,6 % pour les utilitaires légers.

Stellantis à la manœuvre

Face aux loueurs courte durée indépendants,…

Cet article Location courte durée : à la recherche des électrons est apparu en premier sur Flottes Automobiles.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Éric Gibory pour Floauto.com