Maxus eDeliver 3

Avec ses utilitaires 100 % électriques dont l’eDeliver 3, son plus petit modèle, le chinois Maxus entend se faire une place sur le marché. Cet eDeliver 3 se présente comme une fourgonnette à vocation urbaine, avec des formes très cubiques qui rappellent le Nissan e-NV200. Dans seulement 4,55 m en version L1 et 5,15 m de long en version rallongée L2, ces formes permettent de proposer un volume utile assez important, soit 4,8 et 6,3 m3. L’eDeliver3 existe aussi en châssis-cabine pour adapter diverses carrosseries. La batterie de 50,23 kWh autorise une autonomie mixte de 238 km (WLTP urbain). La charge utile maxi atteint 910 kg en L1 et 938 kg en L2.

Ce Maxus eDeliver 3 affiche donc une « bonne bouille ». Mais les plastiques intérieurs, le sol revêtu d’un lino noir brillant et l’ergonomie des commandes ne sont pas au niveau des fourgonnettes européennes. L’eDeliver 3 ne peut cacher la relative ancienneté de sa conception. Par ailleurs, l’habitacle manque cruellement de rangements.

Sous le capot, le moteur développe 160 ch en pointe et au maximum 225 Nm. Des valeurs élevées compte tenu de la vocation urbaine de ce modèle. Et les accélérations sont très (trop) franches, d’autant que la monte pneumatique d’origine ne parvient pas à passer la puissance et le couple. Il est ainsi possible de faire cirer les roues sur sol sec et de perdre le train avant facilement. Pas rassurant. Et l’autonomie a tendance à fondre rapidement dès que le pied droit se fait plus lourd. En outre, le confort reste très ferme et les irrégularités de chaussée génèrent de nombreuses remontées dans l’habitacle. Enfin, le freinage est largement assisté par le système de récupération d’énergie à trois niveaux qu’il est possible de sélectionner via le bouton REG sur la partie inférieure gauche du tableau de bord. Le niveau le plus puissant procure une très forte décélération obligeant à n’appuyer sur la pédale de frein que pour un arrêt complet.

Au final, ce Maxus eDeliver 3 mise surtout sur son prix : 36 100 euros HT en L1 et 37 990 euros HT en L2. Et il profite d’une garantie 5 ans/100 000 km et 8 ans/160 000 km pour les batteries.

Maxus eDeliver 3



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Guillaume Geneste pour Floauto.com