Traxall Serenicar

Le fleeter Traxall met à disposition de ses clients les services de Serenicar pour réaliser les remises en état de leurs véhicules. La prestation reste encadrée par un cahier des charges défini entre les deux partenaires. Et elle se destine avant tout aux véhicules qui changent de conducteur au cours de leur contrat de location ou de leur durée de détention. Cette prestation permet ainsi de s’assurer de la conformité et de la sécurité du véhicule. Elle veut aussi éviter tout désagrément lors du passage du véhicule d’un conducteur à un autre.

« Notre objectif est de favoriser la satisfaction d’un collaborateur qui récupère un véhicule qui n’est pas neuf. Lorsqu’il constate des défauts, nous le déchargeons alors des opérations d’entretien », explique Florence Brotons, directrice des opérations de Traxall France.

Traxall Serenicar : une remise à niveau

Les interventions de Serenicar vont de la réparation de petits impacts sur la carrosserie, à la réalisation des entretiens signalés par les voyants lumineux sur les tableaux de bord. « Le but n’est pas une remise à neuf mais plutôt une remise à niveau, à des coûts maîtrisés », indiquent les deux partenaires. La prestation est précédée par la visite sur site d’un expert de Serenicar. Celui-ci évalue les réparations à réaliser, et voit si elles nécessitent le déplacement du véhicule en atelier. Le cas échéant, un service de jockey peut effectuer le convoyage du véhicule chez le carrossier.

Danone comme client

La prestation a été sollicitée par Danone pour son parc d’environ un millier de véhicules. Le groupe agroalimentaire a également recours à Serenicar pour les remises en état en fin de contrat de location. Une intervention qui limite le montant des coûts de dépréciation, estime le fleeter.

Traxall et Serenicar sont tous deux filiales du groupe Faubourg. Celui-ci regroupe également les enseignes Aniel Marketplace, plate-forme BtoB de vente de pièce de carrosserie, et Bolides, spécialiste alsacien de la réparation de véhicules haut de gamme.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Frédéric Blin pour Floauto.com