Volkswagen ID3

Notre essai de la Volkswagen ID.3 après son restylage révèle de nettes améliorations. Pour mémoire, lancée il y a trois ans, la Volkswagen ID.3 inaugurait alors la nouvelle plate-forme MEB qui servira de base ensuite à toute la famille ID, avec un certain succès tant en style qu’en performances électriques. En revanche, cette ID.3 « phase 1 » a essuyé les plâtres d’une commercialisation précipitée (l’électronique embarquée était sujette à dysfonctionnement) et de choix des matériaux plastiques contestables, frôlant le « low cost ». Et son design, volontairement disruptif pour bien marquer sa différence électrique, en a dérouté plus d’un. Restylée récemment, ses modifications sont donc profondes, ont coûté cher mais n’ont pas touché les motorisations et les batteries de cette Volkswagen ID.3, comme le confirme notre essai.

Bien plus seyante

La nouvelle face avant aux lignes plus tendues, le capot redessiné et la suppression de l’imposant bandeau de plastique noir au bas du pare-brise redonnent de la force et de l’élégance à l’ID.3. Même travail pour la face arrière dont les feux débordants et le hayon avec son becquet évoquent la Golf. Ainsi, c’est beaucoup mieux. Dans l’habitacle, toute la planche de bord et les contre-portes sont dorénavant habillées de plastiques moussés plus ou moins souples au toucher et revêtues d’un film protecteur de bien meilleure qualité. L’ensemble est bien plus valorisant et replace l’ID.3 dans l’access premium, à l’instar de ses grandes sœurs.

Éligible au bonus avec la LLD de Volkswagen

L’organisation de la gamme se simplifie. Avec donc deux choix de batterie, de 58 kWh (Pro Performance, 418 km d’autonomie, à partir de 42 990 euros TTC) ou de 77 kWh (Pro S, 545 km d’autonomie, à partir de 49 990 euros TTC), pour un seul moteur de 204 ch et 240 Nm en Pro Performance ou 310 Nm en Pro S. La 58 kWh est éligible au bonus de 3 000 euros, soit en achat comptant, soit en LLD de Volkswagen Financement (VWFS) pour les clients professionnels (37 mois/45 000 km), à partir de 529 euros TTC/mois (version la plus diffusée en entreprises). Et VWFS propose également, uniquement avec cette LLD, la batterie de 77 kWh incluant le bonus « pro » de 3 000 euros à 599 euros TTC/mois.

Notre essai de la Volkswagen ID.3 hors autoroutes

Sur la route, les performances ne sont pas modifiées avec des « chronos » largement suffisants et dignes d’une petite sportive. Les autonomies restent identiques à la première mouture de cette ID.3 ; Et ce aussi bien en Pro Performance qu’en Pro S. Attention cependant, car la charge utile de la Pro S se limite à 347 kg : cette version est donc disponible uniquement en 4 places. Et nos essais, hors autoroutes mais avec voies rapides, ont permis de vérifier que la consommation moyenne réelle était très proche du WLTP mixte. Soit à peine 15 kWh/100 km pour la 58 kWh (et donc 360 km d’autonomie réelle) et 16 kWh/100 km pour la 77 kWh (480 km d’autonomie réelle). Enfin, si les suspensions font la part belle au confort dynamique, c’est uniquement avec les roues de 18 et 19 pouces. Beaucoup moins en 20 pouces, ces roues provoquant des trépidations dès le moindre défaut sur le bitume.

Volkswagen ID3 Pro Performance Pro S
Moteur électrique Synchrone à aimants permanents Synchrone à aimants permanents
Puissance (crête/continue, en ch) 204/95 204/95
Couple (Nm) 240 310
Transmission propulsion propulsion
Batterie (kWh net) 58 77
Conso. mixte WLTP (kWh/100 km) 15,3-16,0 15,4-15,7
Autonomie (km) 418-427 545-557
Émissions de CO2 (g/km) 0 0
Chargeur (kW, AC/DC) 11/120 11/170
Vitesse maxi (km/h) 160 160
0 à 100 km/h (s) 7,3 7,9
Poids à vide (kg) 1 815 1 933
Charge utile (kg) 455 347
Coffre (l, mini/maxi) 385/1 267 385/1 267
L x l x h (mm) 4 264 x 1 809 x 1 570 4 264 x 1 809 x 1 570
Prix (€ TTC, à partir de) 42 990 49 990
Volkswagen ID3



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Jean-Christophe Lefèvre pour Floauto.com