Wattpark Recharger Mon Auto
© Wattpark

Dans le cadre d’un Plan d’Investissement d’Avenir (PIA4) de la région Ile-de-France, le fabricant Wattpark et l’opérateur Recharger Mon Auto sont devenus associés. Les partenaires, basés respectivement en Essonne (91) et en Seine-Saint-Denis (93), ont développé une technologie qui serait « adaptée au déploiement d’infrastructures de recharge en zone rurale. »

En effet, Wattpark a conçu et breveté une technologie de recharge « offline, c’est-à-dire qui permettant d’accéder à l’infrastructure sans utiliser le réseau mobile. » Un système qui s’avérerait notamment utile en zones dites « blanches », ou encore celles peu couvertes par un réseau mobile.

Une borne disponible en zone blanche…

Ce matériel sera le « premier à permettre une double interopérabilité : online et offline », affirment les partenaires Wattpark et Recharger Mon Auto. Pour rappel, les aménageurs d’une infrastructure de recharge ouverte au public doivent garantir l’interopérabilité, ou la capacité des bornes à communiquer avec d’autres systèmes, conformément à l’article L353-4 du Code de l’énergie. « Pour les petites communes et agglomérations, c’est l’assurance d’un matériel accessible à tout moment pour leurs administrés. Et ce, quelle que soit la qualité du réseau mobile », avance Bertrand Lepage, chief marketing officer chez Wattpark.

« L’ouverture de la technologie à l’OCPP et l’OCPI permettra un déploiement massif des bornes Wattpark dès cet automne. Ce développement répond aux volontés des mairies et élus des territoires ruraux de déployer un matériel fiable et à jour des dernières normes en vigueur sur la voirie », ajoute Marc Lepage, chief technical officer de Wattpark. Les partenaires prévoient effectivement d’installer les premières bornes dans les prochains mois dans le sud de l’Essonne.

Quelle différence entre OCPP et OCPI ?

L’OCPP, pour Open Charge Point Protocol, est un protocole qui régit la communication entre les serveurs des opérateurs des points de charge (ou CPO) et les bornes de recharge, tandis que l’OCPI, pour Open Charge Point Interface, permet les communications entre les opérateurs de points de recharge et les prestataires de services de mobilité électrique.

… produite en France

« Par notre expertise du protocole OCPP, nous avons su répondre aux exigences de Wattpark pour permettre à leurs produits d’être conformes à la législation en termes d’interopérabilité. Le module PlugSync assure la communication entre l’outil de supervision de Recharger Mon Auto et la borne Wattpark. Nous avons mis en pratique nos connaissances sur des technologies modernes telles que TypeScript (langage de communication, NDLR) pour mener à bien ce projet », indique Zakaria Tobbal, chief technical officer de Recharger Mon Auto

« Les élus auront ainsi l’assurance de réaliser un achat français pour soutenir la transition énergétique de leur territoire », avancent ces associés. En outre, rappelons que le fabricant Wattpark propose actuellement des bornes en courant alternatif (AC) de 3,7 kW et de 7,4 kW. Il s’est associé au fournisseur MMT-Bordeaux (Manufacturing the Mobility of Tomorrow in Bordeaux), sous-traitant historique de Ford, en juin dernier. Sur le site de Blanquefort, en Gironde, Wattpark a prévu de produire 100 000 bornes de recharge dès 2024. Avec une ligne de production et d’assemblage au sein de l’usine, ainsi qu’une seconde ligne destinée à reconditionner de ses bornes. Le « made in France », un argument souvent vanté par les entreprises du secteur de la recharge.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

Julie Vénier pour Floauto.com