Le constructeur vient de lancer une étude afin d’optimiser ses implantations en Ile-de-France. Le pôle tertiaire de Poissy, Peugeot Sport à Versailles ou encore la R&D de Vélizy feront l’objet de discussions. Cela pourrait concerner 10 000 salariés.

A l’occasion d’un Comité social d’entreprise central (CSEC) qui s’est tenu le 13 juillet 2021, Stellantis et les syndicats ont validé le lancement d’une étude “pour optimiser les sites du groupe en Ile-de-France.”

Pour FO, la première force syndicale du groupe en France, l’usine de Poissy (78) a une belle opportunité dans cette réorganisation qui pourrait toucher 10 000 salariés selon elle. “Parmi les sites franciliens, l’usine de Poissy a une carte à jouer compte tenu des surfaces disponibles importantes qu’elle peut offrir“, explique le syndicat.



Pour lire l’article complet, rendez vous sur le site de l’auteur : Source de l’article

christophe.jaussaud@journalauto.com pour JournalAUTO